Anton Rinsema

Anton Rinsema

Age: 42 ans
Chef chez Knorr: 8 ans
Nationalité: Néerlandaise


Chaque jour, ils sont 280 chefs cuisiniers à travailler pour Knorr, dans le monde entier. Leur mission? Développer des recettes savoureuses et des ingrédients de haute qualité, pour vous aider à cuisiner les meilleurs plats. Anton Rinsema est l’un de ces chefs et travaille à Rotterdam. 

Anton est un chef néerlandais de 42 ans. Il a été engagé chez Knorr en 2005, et il a déjà 25 ans d’expérience dans le monde de la cuisine. Pour découvrir un maximum de choses il s'est impliqué à différents niveaux; il a notamment été cuisinier militaire en campagne, mais il a aussi travaillé dans la restauration collective et au restaurant Marienhof, étoilé au guide Michelin.

Pourquoi êtes-vous devenu chef?

Honnêtement, je n’ai pas commencé à aider ma mère en cuisine à quatre ans. J’ai débuté comme pizzaiolo à 17 ans, alors que je cherchais un emploi d’appoint. C’est comme cela que je suis entré dans le petit monde de la restauration. On m’a fait beaucoup de compliments et j’ai compris que ma force et mon talent étaient dans la cuisine. A cette époque, j’ai suivi la formation Cuisinier de Restaurant à Apeldoorn. Mais je dois avouer que c'est surtout avec l’expérience qu'on apprend à bien cuisiner, pas seulement en suivant une formation!

Quelle est votre plus grande source d’inspiration, en cuisine?

L’inspiration vient au moment où vous ouvrez bien l'oeil! Et cela concerne tout: les collègues, les gens autour de vous, les consommateurs, les légumes, les herbes, la viande, le poisson… La vie elle-même est une grande source d’inspiration. Pour pouvoir réellement bien cuisiner, vous devez ouvrir grand vos yeux, vos oreilles - en fait: tous vos sens. Vous devez également pouvoir vous ouvrir vous-même et vous intéresser aux êtres humains et aux cultures. Je suis un grand amateur de bonne cuisine. Je suis inspiré par l’art de la cuisine, surtout la cuisine du poisson. On peut faire tellement de choses avec le poisson et être délicieusement créatif.

Quelle est votre plus grande passion en cuisine/ que trouvez-vous le plus beau?

Ma plus grande passion en cuisine? La création. Réaliser quelque chose de nouveau, imaginer de nouvelles saveurs pour ensuite en faire profiter les autres!

Quel est pour vous le plus grand défi dans votre métier?

Pour moi, le plus grand défi est de réaliser quelque chose qui peut être une source d’inspiration pour un très grand nombre de consommateurs, quelque chose qui puisse leur donner l'envie de cuisiner quelque chose de bon tous les jours. Je veux créer de bons « outils » pour que les gens puissent réellement bien manger.

Quel est le principal enseignement que vous avez tiré de votre métier?

La patience. La cuisine, c’est vraiment l’école de la patience et j’ai dû l’apprendre dans mon travail. Vous devez choisir le bon moment pour ajouter un ingrédient, pour mettre la dernière touche à un plat. Vous ne faites pas une bonne sauce en un clin d'oeil. Voici un bon conseil qui illustre bien cette idée: lorsque vous faites un soufflé, même si vous en mourrez d’envie, n’ouvrez pas le four pour voir comment cela se passe, car il redescendrait aussitôt!

A quoi ressemble une journée typique chez Knorr?

Je n’ai pas de journées typiques, chaque jour est différent. Une journée idéal ? Commencer le matin par une tasse de café avec mes collègues chefs pour ensuite investir la cuisine et créer de nouveaux produits dont vous avez l’impression le soir qu’ils vont donner quelque chose, que les gens vont les trouver bons! Il arrive aussi fréquemment que ma journée démarre par des contrôles de produits. Il s'agit alors de préparer et goûter des soupes, des sauces, des mélanges pour rédiger ensuite un rapport de contrôle détaillé sur ces produits. Il va de soi que le café n’est pas de mise ces matins-là, car il excite les papilles gustatives et fausse le goût.

Que trouvez-vous bien/de particulier au fait de travailler comme Chef Knorr?

Le challenge le plus intéressant pour moi est d'essayer de créer des produits et des recettes qui plaisent au plus grand nombre. Relever ce défi me donne beaucoup d’énergie. Je suis content quand je vais au supermarché et que je vois des gens acheter des produits que je viens d’élaborer. Je pense alors : "Surtout, préparez-le bien, hein!" J’aimerais parfois être une petite souris pour assister à la préparation!

 
close